Plus
passionné
que jamais!

Rechercher

Imprimer

Taureaux de boucherie 

Les ÉPD : comment s’y retrouver

À moins que vous ne soyez un adepte inconditionnel de ces trois lettres, il y a fort à parier que cette question vous trotte dans la tête à l'occasion. Disons simplement que l'abréviation ÉPD signifie «Écart prévu chez la descendance» et qu'il s'agit de l'estimé le plus fiable du potentiel génétique pour un caractère donné. Il tient compte à la fois de la performance d'un animal, de celle des sujets apparaissant dans sa généalogie ainsi que de celle de sa descendance, s'il y a lieu, ce qui en fait un outil de sélection beaucoup plus précis qu'un indice.

Le problème dans l’interprétation des ÉPD vient du fait que les associations de races utilisent des bases de référence très différentes les unes des autres, ce qui crée énormément de confusion chez les éleveurs commerciaux qui doivent garder en mémoire les moyennes de chacune d'elles.

Par exemple, certaines associations utiliseront comme point de comparaison la valeur génétique moyenne chez les veaux nés en 1975 alors que pour d'autres, l'année 1991 sera celle qui servira de référence. Ainsi, le taureau de race "A" utilisé en 2009 et comparé à ceux qui étaient utilisés en 1974 risque de montrer de bien meilleurs chiffres (ÉPD) que celui de race "B" comparé à des géniteurs qui étaient en service en 1990. Le meilleur moyen de vous y retrouver est donc de connaître les ÉPD moyens des taureaux actifs dans les races qui vous intéressent (taureaux ayant engendré des descendants dans les 2 ou 3 dernières années). C'est ce que nous avons résumé dans le tableau suivant :

ÉPD moyens (taureaux actifs – 2009)
Source FV PN PS P1 Lait
American Angus Association 5.0 2.2 42 78 20
American Red Angus Association 6.0 0.2 33 59 17
American Shorthorn Association 0.3 1.8 15 24 3
Canadian Angus Association (Noir) -- 3.1 40 71 16
Canadian Angus Association (Rouge) 4.8 1.0 29 51 14
North American Charolais Association 51 2.0 40 77 20
North American Gelbvieh Association 102 2.1 39 70 18
North American Hereford Association 0.0 3.5 41 68 16
North American Limousin Association 6.9 2.0 42 78 20
North American Simmental Association 2.8 3.0 36 60 8
Programme d’analyse des troupeaux de boucherie du Québec 0 0 0 0 0
Légende : FV : Facilité de vêlage, PN : Poids à la naissance, PS : Poids au sevrage, P1 : Poids à 1 an.

Il est ainsi facile de voir qu'un taureau Angus affichant un ÉPD du poids à un an de +30 lb dans le système AAA (American Angus Association) est en réalité inférieur de 48 lb (30 lb - 78lb = -48 lb) à la moyenne actuelle de sa race pour ce caractère. Par contre, un autre taureau Angus évalué dans le système PATBQ et montrant un ÉPD de +5 lb pour ce même caractère serait jugé améliorateur car, dans ce cas, on a une moyenne qui est ramenée à zéro tous les ans (5 lb - 0 lb = +5 lb). Cet exemple démontre bien qu'on ne doit jamais comparer des ÉPD provenant de deux sources différentes, ce serait comme comparer des degrés Celsius avec des degrés Fahrenheit !

Vous remarquerez que les ÉPD sont la plupart du temps accompagnés d'une valeur de répétabilité (RÉP %). Plus cette valeur s'approche de 99 %, meilleure est la précision. Un rang centile est aussi attribué pour les différents caractères. Par exemple, une valeur de 20 % au niveau de l'aptitude laitière signifie que le taureau se situe dans le meilleur 20 % de sa race pour ce caractère.

© 2009-2017 Ciaq, société en commandite   Politique de confidentialité | Conception Web